Création Jeune Public

 

Depuis maintenant 12 ans, Jazz à Vienne ouvre le festival avec un spectacle à destination des enfants du pays viennois. Ce sont 6 000 enfants des classes primaires qui envahissent chaque année les gradins du Théâtre Antique pour un moment riche en émotions et en musique. Cette année, le festival confie ce spectacle jeune public à Richard Bona.

L’idée est de sensibiliser le jeune public à la musique jazz, tout en offrant la possibilité aux artistes de créer un spectacle interactif et ludique. Le but étant de transmettre un savoir et un parcours musical tout en valorisant un patrimoine culturel dans une ambiance chaleureuse. Enseigner, partager, transmettre, mais aussi comprendre, ressentir, se sensibiliser, voilà les objectifs de ce projet original et ambitieux dédié aux enfants.

Vers 1980, c’est le tenancier français d’un club de Douala qui fait découvrir le jazz à Richard Bona. « C’est comme ça que je suis tombé sur le premier album de Jaco Pastorius. Avant Jaco, je n’avais jamais songé à jouer de la basse ! » À 22 ans, le musicien s’installe à Paris où il ne tarde pas à se tailler une belle réputation aux côtés de Didier Lockwood, Marc Fosset ou André Ceccarelli, derrière Manu Dibango, Salif Keita ou Joe Zawinul. Le multi-instrumentiste possède en effet la virtuosité d’un Pastorius à la basse, la fluidité vocale du regretté Al Jarreau et le sens mélodique d’un João Gilberto… Le tout passé au filtre naturel de sa culture africaine. C’est donc un artiste complet, un mélodiste d’une élégance rare qui enregistre dès la fin des années 90 aux Etats-Unis (Bona vit à New York) le premier de ses 7 albums actuels (Scenes From My Life, 1999). C’est son deuxième opus Reverence qui le révèle comme un chanteur exceptionnel. Son dernier album en date s’intitule Heritage (2016). Formidable conteur à la voix de miel, Richard Bona danse avec grâce au carrefour du jazz, des chants traditionnels bantous, de la bossa brésilienne, de la pop occidentale, du raga indien et du funk. Il donne une dimension universelle à la musique africaine contemporaine.

Spectacle créé par Jazz à Vienne • Co-production : Ville de Vienne, avec le soutien du Club Jazz Entreprises et de l’Inspection Académique.