Keziah Jones

Keziah Jones

Keziah Jones est né en 1968 à Lagos, Nigeria, au sein d’une famille aisée de la capitale. À l’âge de 8 ans il est envoyé en Angleterre pour poursuivre ses études. À Londres, il apprend le piano et la guitare. Autodidacte, il crée peu à peu un étonnant jeu rythmique mêlant funk princier, psychédélisme façon Hendrix, reggae en pur palmier d’Ikeja et harmonies Yorubas. Il nomme cela le BluFunk. Keziah Jones hante quelques pubs anglais du cœur de Londres, puis il débarque à Paris. Il est repéré en 1991 dans le métro. L’album Blufunk Is a Fact et le titre Rhythm is Love font un tabac international.

Après une traversée du désert relative dans le milieu des 90’s, la chance tourne à nouveau en 2003 avec Black Orpheus, son quatrième opus, puis l’imparable Nigerian Wood (2008). Entre Los Angeles, l’Espagne et ses fiefs de Londres et Lagos, notre fun Keziah finalisait en 2013 un ambitieux double album. Le dandy sapeur est bel et bien parti à la reconquête de son public.

Keziah Jones (vcl/g), Joel Grant (b), Joshua McKenzie (dms)

En savoir +

Scènes de Cybèle


Jeu.13.07 • 12 h 30

ENTRÉE LIBRE

Scènes de Cybèle


Jeu.13.07 • 16 h 00

ENTRÉE LIBRE

Scènes de Cybèle


Jeu.13.07 • 19 h 00

ENTRÉE LIBRE

Scènes de Cybèle


Jeu.13.07 • 20 h 30

ENTRÉE LIBRE